Bonjour à toutes et à tous, merci beaucoup de participer à ce webinaire aujourd'hui sur le futur des solutions HCM et la manière dont les éco systèmes intégrés RH justement vont contribuer à l'évolution du du HCM. Je suis accompagné aujourd'hui de de Thomas Grobelny qui est en charge du Business Development chez ADP. Bonjour Thomas. Bonjour, Bonjour à toutes et à tous. Et moi, je suis moi mais, avoue chef de projet marketing produit donc avant de démarrer, si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser sur le le petit emplacement en haut à gauche de la page et on va on soit à disposition également un Livre blanc qui a été rédigé justement sur ce sur ce sujet, celui de justement du futur du HCM met également à disposition la présentation qu'on va utiliser aujourd'hui si jamais vous souhaitez la la télécharger. Donc Au sommaire on va démarrer par une petite introduction, un petit retour sur. Ces derniers mois, slash, dernières années, et les enseignements qu'on a pu qu'on a pu qu'on a pu y avoir dun.de vue, métier, RH mais aussi dun.de vue technologique, on va faire un petit tour. Petit état des lieux de l'intégration aujourd'hui, comment est-ce que les entreprises prennent en charge justement leur stratégie d'intégration? Euh est ce qu'elle s'y prenne bien? Quel peut être, quelles peuvent être les freins et cetera? Rapide portrait de l'évolution du HCM et la manière dont dont dont dont la technologie hcmag évoluer. Ces dernières décennies. On va faire un petit tour des alternatives d'intégration quelles sont les options, quelles sont les technologies en place à la disposition des entreprises, justement pour créer l'intégration entre différents systèmes d'information? Et enfin, on abordera le sujet principal, qui est l'écosystème RH intégrée et expliquez pourquoi est-ce qu'il s'agit vraiment du de, de l'avenir du du HCR. Donc petite introduction sur l'année 2022 1021, ça a été quand même une année assez agitée et ceux sur pas mal de points déjà dun.de vue métier RH il y a eu des problématiques qui ont enfin dire très longtemps existé mais qui ont vraiment été mises en valeur entre guillemets durant ces derniers mois, dernières années, que ce soit et c'est essentiellement lié au bien être au travail, aux échanges collaborateurs et ce pour différentes raisons hein on a eu. Différentes restrictions sanitaires qui ont un joué sur le moral et sur le bien-être des collaborateurs. On a eu un télétravail qui était imposé, notamment auprès d'entreprises qui n'ont pas forcément toujours été préparés ou n'ont pas toujours été ouverte. On va dire au télétravail, donc ça impliquait justement une préparation supplémentaire, donc on a vu une recrudescence de beaucoup de problématiques RH et les entreprises ont indirectement accélérer leur transformation transformation digitale par rapport justement à ces problématiques là. Par exemple, améliorer la communication entre les collaborateurs et les managers, mettre à disposition des outils qui soir qui enfin qui vont fournir un niveau de productivité suffisant pour travailler dans un environnement télétravail. Donc on a eu des problématiques métiers qui ont impliqué justement une accélération de cette transformation digitale et une adoption supplémentaire de nouvelles technologies. Ce qui pose donc le problème de l'intégration parce que toutes ces ces technologies là qui apparaissent au sein de l'organisation mettre. En lumière on va dire la problématique de l'intégration, donc on a observé également ces derniers ces derniers 12 mois en tout cas une très forte hausse de l'importance de l'intégration et une sur sollicitation des ressources. Et on parle de plus de 30 pour 100 de projets supplémentaires pour laeti ces 12 derniers mois. Donc très clairement on va dire cette année 2020 2021. Elle est caractérisée par des nouvelles problématiques RH qui ont résulté justement à une accélération de cette transformation digitale et ont mis encore plus en lumière la la problématique. De l'intégration? Maintenant, quand on parle d'intégration aujourd'hui, ce qu'il faut garder en tête, c'est que beaucoup d'entreprises déjà sont équipées de cloud, ça reste, ça reste, mine de rien. Le, on va dire la technologie dominante lorsqu'on parle de HCM, on est à quasiment à plus de 60 pour 100. D'entreprises qui sont équipés de cloud et comme je l'ai expliqué, on a vraiment beaucoup d'entreprises qui multiplient les systèmes d'information pour répondre à des problématiques RH et donc accélèrent leur transformation digitale. Il y a un problème, c'est que à un moment donné, les entreprises vont faire en sorte que ces applications communiquent entre elles, échangent de la data, soit intégré et cetera. Sauf que lorsqu'on n'est pas forcément équipé, lorsqu'on n'a pas forcément une stratégie d'intégration en place, forcément l'intégration peut être un frein. La transformation digitale parce que rajouter des couches technologiques au fil des années, au fil du temps, sans que ces mêmes applications soient intégrés ou qu'une entreprise ait de la difficulté à les intégrer, ça peut justement être un gros frein à cette transformation digitale là. Donc on voit ici une étude de mule soft qui explique que les problèmes qui sont liés à l'intégration sont plus un plus important et impact de plus en plus la transformation digitale, et ce pour un certain nombre de raisons. Déjà, la première, c'est que énormément de ressources qui sont. Sont dédiés à l'intégration va dire personnalisé, donc on voit que les entreprises n'ont pas forcément une stratégie qui est clair, qui est mise en place parce qu'on est vraiment sur des sur sollicitation des ressources et pour l'intégration, va dire point par point un autre point, c'est également que les entreprises utilisent un nombre de systèmes d'information qui est extrêmement important. Par exemple, ici, on parle de 846 systèmes d'information en moyenne dans les entreprises, ce qui est quand même extrêmement élevé pour les RH. De tête sur il me semble que ces 2 lois qui explique qu'on est sur 9 systèmes d'information seulement pour la fonction RH donc on est déjà sur beaucoup de systèmes d'information et énormément de ressources qui sont attribués à Allah et Allah à l'intégration. Pardon parce que justement on est sur de l'intégration, on est sur l'intégration quasi personnalisé, on n'a pas forcément stratégie d'intégration cohérente avec la technologie qui vient avec mais une autre problématique en ce qui concerne l'intégration, c'est la problématique de cours parce que qui vit fort investissement en ressources et. 10, fort investissement financier toujours selon mule soft, en moyenne, les entreprises investissent 9 point 9 millions de dollars en staff, staff et et 3 point 5 millions sont dédiés à justement l'intégration à point par point, ce qui est quand même assez important. Donc non seulement on voit que c'est à dire l'absence de stratégie d'intégration. Freine la transformation digitale mais c'est également un coût financier qui est relativement conséquent parce que énormément de ressources et le son sont impliqués là-dedans. Ah, tandis qu'elle pourrait être justement focalisée sur la transformation RH, sur l'optimisation de la fonction, la, l'optimisation de la fonction RH, optimisation des technologies en place et de l'intégration. Donc voilà, on pourrait réattribuer, on va dire, c'est ses ressources et à des projets qui soient plus en raccord avec les nouvelles priorités RH métiers. Sur 2021, comme la communication avec les collaborateurs, le bien être collaborateur, la digitalisation, la transformation, et cetera. Maintenant en ce qui concerne l'évolution de LCM, ce qu'il faut savoir, c'est que la technologie évolue en parallèle des besoins business. On a vu précédemment que l'année 2020 2000, les années 2022 1021 ont accéléré la transformation digitale. Pourquoi? Parce que des problématiques qui arrache métiers ont émergé parce que des problématiques business, des problématiques environnementales ont émergé et les entreprises ont souhaité donc s'équiper. Technologie pour pallier à ces problèmes là. Donc on voit bien que la technologie évolue très clairement en parallèle du business, et plus on avance, plus les besoins des entreprises changent, et pas seulement en termes de de fonction RH, purin, mais aussi en termes organisationnels, en termes de de fonctionnement opérationnel, et cetera. Donc on voit bien que les besoins business évolue et que la technologie évolue en parallèle. Et ce qu'il faut savoir sur le HCM, c'est que mine de rien on arrive sur une. Technologie qui est en phase de maturité. Même si c'est, on va dire l'une des sources principales de data pour les entreprises qui sont arrivés, on parle de 93 pour 100 des entreprises qui est justement considères que le corps et quart est l'une des sources principales de data pour mettre en place de l'analytique, on reste tout de même sur une technologie qui arrive à maturité quand j'utilise maturité c'est pas forcément maturité technologique, c'est jusqu'à HCM ne va pas pouvoir répondre à absolument tout. Les problèmes, toutes les problématiques RH ne peuvent pas être, ne peut pas être répondue par HCM par exemple. Euh on va avoir des besoins en gestion de l'évaluation de l'engagement du collaborateur. C'est pas toutes les fonctionnalités, c'est pas toutes les solutions HCM qui m'ont proposé des modules de gestion de l'engagement ou de l'évaluation de l'engagement. Donc on va avoir des problématiques qui sont nouvelles. On va avoir des problématiques RH qui peuvent pas être, qui peuvent pas être couvertes par par le HCM donc ce qui va donner justement sous côté un peu. ****** du HCR et donc, il va devoir se se réinventer. On va le voir un peu plus tard par le biais d'un écosystème. Mais quoi qu'il en soit, le caractère prend une place prédominante. On va dire en termes de sources de data, lorsqu'on parle de analytique et plus précisément de analytique RH. Et encore une fois le le, le clown en reste prédominant, ce qui montre déjà qu'en terme de d'intégration, les HCM pré intégrés sont déjà on va dire une première étape. Vers la création d'un écosystème avec, justement, une une majorité d'entreprises quand même assez importante qui utilise des plates-formes cloud? Donc ce qu'on peut, entre guillemets, conclure de cet état des lieux, c'est que l'innovation. C'est une priorité qui est extrêmement importante pour les entreprises. Ça s'est caractérisée sur depuis 2019 déjà, avant même la crise sanitaire, les entreprises avaient tendance justement à vouloir se réinventer, à vouloir transformer la fonction RH, à vouloir la digitaliser. Donc déjà, avant même la crise sanitaire, c'était une priorité. Mais la crise sanitaire, avec les problématiques qui en qui en ont découlé a vraiment accéléré ce processus là, mais a surtout augmenté les attentes en termes de d'innovation et en termes de transformation, cette transformation. Ça passe aussi par l'adoption de technologies supplémentaires et donc là multiplicité des systèmes d'information, donc au plus une entreprise va se voir vouloir transformer, digitaliser au plus, elle va opter pour des technologies qui vont permettre justement cette finalité là. Donc ça va résulter à un nombre de systèmes d'information qui va être important. On l'a vu tout à l'heure avec l'étude de de mule soft. On parle de plus de 800 systèmes d'information d'entreprise, qui est quand même extrêmement important. On a vu également que l'intégration coûte. À l'entreprise c'est un véritable investissement, investissement qui peut très clairement être optimisé. Donc vois que 3 plus de 3 millions de dollars en moyenne et investis sur l'intégration très clairement une entreprise peut investir. On va dire ce à montant un peu un peu moins élevé pour la, le réattribuer derrière sur des projets qui sont plus alignés vers cette optique de transformation et d'innovation. C'est aussi un frein à la transformation digitale évidemment puisque ça fait des ressources à moins justement. Réaliser les projets qui eux ont une importance un peu plus, un peu plus majeur en termes de transformation. Et donc tous ces éléments là font que les entreprises commencent entre guillemets, à mieux comprendre, mieux appréhender la problématique de l'intégration. On n'est plus sur, euh. Un besoin qui devient secondaire. On est sur une véritable problématique puisqu'il s'agit d'un frein capital. On va dire à la transformation digitale. Donc quels sont du coup les différentes alternatives? Comment est-ce qu'une entreprise peut mettre en place une stratégie d'intégration adapté? Donc c'est ce qu'on va voir tout de suite. On a vu tout à l'heure que. Des technologies HCM arrive sur une phase, entre guillemets, de maturité dans le sens ou elles peuvent pas couvrir tous les besoins. Métier RH, on a vu que ces mêmes technologies ont évolué, donc pour avoir une sorte de topo sur la manière dont ça a évolué en termes fonctionnels. IBM parle de technologies RH un point 0 jusqu à 3 point 0 donc alors aujourd'hui on est vraiment sur. On est passé d'une technologie RH qui était on va dire assez basique avec très peu de modules analytiques, qui était encore sur du tableau Excel. On était sûr de la solution qui était soit sur le pré mails, soit sur Windows personnalisée, c'est à dire que c'était les entreprises qui créent leur propre leur propre HC est mon premier mai à une externalisation si on veut de cette de de cette technologie là vers d'autres fournisseurs. Qui vont proposer des architectures cloud déjà ouverte, donc on voit déjà que le HCMA vocation à s'ouvrir vers un écosystème d'applications. C'est pas une appli, c'est ce sont pas des technologies qui doivent être cloisonnés. Gros focus sur l'expérience utilisateur accessibilité donc on commence à se rapprocher vraiment d'un logiciel qu'on peut enfin une technologie qu'on utilise un peu au quotidien. Donc y'a vraiment un focus sur le sur le sur la lune X si on voit et l'analytique comme on l'a vu précédemment avec l'étude de de Sierra. C'est Dar, le corps et share est vraiment une source d'information, une source de data qui est extrêmement importante. Non pas que pour l'analytique RH pur, mais aussi pour d'autres applications qui peuvent puiser dans des données collaborateurs qui sont pas forcément liés à la RH. Donc Ceci étant dit, maintenant qu'on a en tête on va dire les freins à la transformation digitale. Maintenant qu'on on a cet aperçu entre guillemets, des problématiques que l'intégration peuvent peuvent peuvent générer la manière dont les entreprises peuvent peuvent entamer. Je vais remettre le le lead à à Thomas et on va évoquer justement dans un premier temps les les les alternatives qui sont à disposition pour les entreprises pour gérer cette intégration. Merci Mohamed. Donc effectivement a eu égard à à à cette cette vision qu'on vous apporte et et et les besoins qui sont exprimées effectivement à côté et côté entreprises aujourd'hui. Naturellement, un grand nombre d'entre elles continuent à investir sur on va dire une technologie Legacy qui est de l'intégration par fichier plat Ascii apporte effectivement la possibilité de faire du du, du sur-mesure. On maîtrise. Cette technologie, elle existe depuis effectivement des dizaines d'années. En revanche, on voit bien la limite de de de cette alternative de fichier plat. Euh, c'est un investissement très lourd pour les entreprises. Naturellement, c'est c'est la banlieue chronophage, ça nécessite également énormément de ressources en termes de de surveillance de ces flux. La mise à disposition et l'ouverture d'infrastructures dédiées. Point point donc quelque chose de très lourd qui fonctionne mais de trés lourd. Un mettre en place et à maintenir on voit également naturellement un certain nombre de d'entreprises qui investissent donc dans des web services, sur des technologies saupe et là aussi les. Le potentiel d'interopérabilité entre les systèmes. Viens effectivement augmenter, mais on est encore sur une architecture très lourde, on est sur des web services sur mesure également, donc un investissement extrêmement important pour pour les entreprises. C'est une technologie qui n'est pas open source, donc pas très pas très déployée au sein des entreprises et n'hésite vraiment des compétences spécifiques. Naturellement, la réalité de des entreprises aujourd'hui, c'est que encore énormément de flux d'information qui se font même manuellement, c'est c'est. C'est assez flagrant lorsqu'on regarde les entreprises, on a encore beaucoup de services RH. Le service paye qui extrait manuellement encore des données pour échanger des flux d'information. Donc il est vraiment essentiel d'avoir une une plus grosse visibilité naturellement flexibilité, pardon et une vraie réflexion, stratégie d'intégration. Ce qui est important de devoir à l'esprit, c'est que bien évidemment le HCM, la gestion administrative, la paille est au coeur d'un écosystème. Mais cet écosystème et est bien plus large que la fonction RH, donc naturellement il y a des besoins d'intégration liés à la RH et et toutes les applications connexes au coeur ou se trouve au coeur la gestion administrative et la paye. Mais on, on le voit, c'est ce qu'a expliqué Mohamed. Les besoins d'interopérabilité et bien vient bien au-delà de la RH le système RH des entreprises et et au au coeur d'un écosystème bien plus large d'un ensemble d'applications qu'utilisent l'entreprise pour dérouler toutes les les fonctions entreprises. Et c'est là ou on parle de stratégie d'intégration, et c'est là ou la technologie aujourd'hui permet de de bénéficier de levier d'optimisation de fluidification d'informations au sein de l'ensemble de ces solutions. La réalité est naturellement et là, c'est ce que Mohamed vous a expliqué précédemment. En moyenne, 9 systèmes RH sont utilisés. Au coeur de l'écosystème RH en tant que tel pour pour exécuter la fonction RH? Mais au sein des entreprises, bien plus de systèmes sont utilisés, bien plus de cas d'usage sont sont utilisés. Il en va au niveau de de light et par exemple sur des des cas de de gestion de de des identités de l'entreprise. La gestion des droits des habilitations de l'entreprise. Tous les systèmes financiers comptables, bien évidemment, toutes les, les systèmes d'approvisionnement en fonction de vos activités, donc tout effectivement fait partie d'un écosystème complet ou la donnée, la donnée de gestion administrative par exemple les données RH finalement, est au coeur de cet écosystème. Donc il est vraiment impératif aujourd'hui d'avoir une réflexion bien plus globale, de stratégie d'intégration bien évidemment. Élargir l'écosystème RH et des des fonctions qui tourne autour de la RH mais pensez bien plus large pour réellement bénéficier de levier d'optimisation de de de ces cas, doit interopérabilité, ses besoins d'interopérabilité et de fluidifier l'information au sein de l'ensemble de l'écosystème d'entreprises. Je, je vais juste ajouter de même, renforcer tes tes propos. Thomas, c'est justement parce qu'il y a cette multiplicité de systèmes d'information. C'est, c'est parce que justement le HCM va au-delà de la fonction RH parce qu'on parle de data, que cette étape préliminaire justement de on va dire de sélection des applications qui seront. On va dire parties prenantes de cet écosystème là et d'autant plus important parce que l'intégration, je je sais plus, c'était qui qui donnait cette décision, je crois. C'était une définition qui venait de IBM, mais là, l'intégration c'est pas simplement prendre une data d'un système ART et l'envoyer d'un système, c'est faire en sorte que des applications communiquent entre elles. Et. Il faut faire en sorte justement de sélectionné de manière on va dire assez assidu et assez réfléchi. Les applications qui vont faire partie de cet écosystème parce que transférer de la data pour transférer la tarte. Ça peut être utile, mais c'est pas forcément, on n'est pas dans une optique stratégique, on n'est plus dans une optique tactique. Tandis que l'idée justement de l'écosystème intégré, c'est de créer un écosystème cohérent avec une stratégie qui soit bien réfléchie et une. Voilà, on va dire une vraie, un vrai établissement de stratégie pour chacune des couches. Qu'est ce que je vais intégrer sur la première couche? Savoir les applications directement liés aux RH? Euh qu'est ce que je vais intégrer qui est pas forcément lié aux RH mais qui peut avoir un intérêt à puiser les informations en commandant mon correcteur? Donc y'a une véritable réflexion, au-delà justement de on va dire de l'aspect technologique pur d'intégration pur. Il y a aussi une vraie réflexion stratégique sur la manière dont on dont on dont on doit mettre en place justement cet écosystème à intégrer arrache donc là, je pense que c'est une. C'est une étape liminaire qui est quand même assez important. Absolument et et et c'est vraiment l'opportunité à travers ce qu'on va vous présenter naturellement, de de vraiment travailler. Fonction RH et fonctions et main dans la main pour vraiment avoir une réflexion globale de redéfinir complètement les schémas d'urbanisation de ces systèmes. Justement à pour pour vraiment apporter de la valeur et et réduire tous ces coûts cachés. Ahah qu'on qu'on a mentionné hein pour optimiser effectivement les fonctions. Alors justement, l'autre alternative sont sont les un pays à travers effectivement à ce que ce que des pays propose aujourd'hui. L'idée, c'est de vous présenter quelques cas d'usage très, très, très très simple, hein. Aujourd'hui, sur ADP Ling et sur les offres, les autres offres de ADP, effectivement nous mettons à disposition à un certain nombre de de catalogue d'API qui sont consommables par par nos clients ou par des tiers. C'est vraiment une démarche ou on sort du sur mesure qu'on avait mentionné l'approche des fichiers plats, l'approche des web services en mode shop qui étaient des web services pendant spécifiques, c'est des investissements en fait en One shot, là vous allez bénéficier d'un catalogue d'API standard qui couvre un ensemble de de cas d'usage assez assez important. On va aller passer en revue par exemple un processus critique d'entreprises aujourd'hui et on rencontre beaucoup de d'entreprises qui sont en difficultés. Aujourd'hui sur tout ce qui est synchronisation de la gestion des droits habilitations dans l'entreprise, c'est vraiment un flux critique, un processus critique dans dans les entreprises et Ben cèsar pays effectivement permettent de synchroniser en temps réel, par exemple les entrées sorties effectuées dans votre récit RH pour aller synchroniser vos données d'annuaire d'entreprise ainsi que tous les droits d'accès de vos collaborateurs. Un bon nombre de DS I doivent gérer ce genre de problématique de commissionner. Aider commissionner. Les droits d'accès à des applications métier au sein de l'entreprise. Et on voit bien là le rôle. De de la RH qui est à la source de l'information sur les entrées sorties. Mais une information qui peut être effectivement utile en dehors du si riche en tant que tel, vers les fonctions et de commissionnement et de commissionnement des des droits des des d'accès aux aux différentes solutions de l'entreprise qui est critique. On on voit énormément de de d'entreprises qui sont retoqués par les caques commissaire aux comptes parce que les processus, ce processus là. Mais aujourd'hui, en moyenne une à 2 semaines, c'est à dire en se basant sur des flux d'interface de fichier plat. Lorsque le salarié sort, on a vu des entreprises aujourd'hui se faire retoquer parce que la mise à jour des des, du Commissionnement, des droits d'accès aux applications de l'entreprise étaient des commissionner qu'une semaine après donc un processus critiques très sensible et auquel naturellement grâce à ces 5 pays, vous allez pouvoir optimiser. Et fluidifier l'information pour mettre sous contrôle ce type de processus. Donc voyez là, on est bien sûr. La fonction RH qui vient permettre effectivement, grâce aux a payés grâce à la technologie, à faire bénéficier de d'une information critique à au au bénéfice de des services et. Naturellement, on parle d'interopérabilité également sur des systèmes tiers, alors les cas d'usage sont sont sont énormes, mais on parle bien de synchronisation temps réel, donc c'est l'autre bénéfice par rapport à à du fichier plat qui est comme vous le savez. Ah bah ce qu'on appelle du traitement batch. C'est a agi plus sain ou ou toutes les semaines, tous les mois en fonction de la périodicité qui est qui est, qui est définie. Là on est vraiment sur du du, du temps réel ou vous pouvez effectivement synchroniser en temps réel votre gestion administrative. Qui paye avec tout vos systèmes tiers, vos systèmes ERP et on a aujourd'hui beaucoup de discussions avec des effectivement des entreprises qui souhaitent fluidifié, simplifié, l'interopérabilité entre le si RH et les ERP. L'entreprise, qui sont utilisés pour éviter de la redondance. Il y a vraiment fluidifier l'information concernant les les données de salarié versées yeux RP naturellement, tout ce qui, suite de gestion des talents mais également, et on le voit de plus en plus, moins mettre parler de analytiques. Ah, on voit également beaucoup d'entreprises qui s'équipent de data leak. Un data leak est bien plus large que la fonction RH, c'est vraiment un un concentrateur de données au niveau global de l'entreprise qui permet de définir des indicateurs business sur l'ensemble des fonctions de l'entreprise. Et là, la puissance des apix de nouveau, mettons à disposition. C'est effectivement de de se rapprocher d'indicateurs temps réel dont les entreprises ont besoin aujourd'hui pour être en réaction par rapport au changement. De leur environnement? D'autres cas d'usage que l'on voit naturellement et on voit tout le bénéfice des API et on parlait de transformation digitale. Beaucoup de d'entreprises pense à s'équiper de chatbot, alors Chatbot dans la fonction RH naturellement, mais également chatbot dans d'autres dans d'autres d'autres domaines. Et là aussi. La source d'information principale et le si RH et naturellement se se doter d'un chatbot sur la base de fichier plat ne fait aucun sens puisque lorsqu'un collaborateur pose une question RH ou souhaite accéder, faites connaître ses droits à via le Tchat Bot par exemple droite, congé. Il faut que ce soit du temps réel, donc là également un cas d'usage extrêmement intéressant qui permet de fluidifier l'information. Et il a porté. Du temps réel. Et naturellement, l'autre aspect extrêmement intéressant sur sur les API, c'est les connecteurs API Plug and Play, c'est à dire, Euh. Bénéficier en tant que de clients de connecteur ATX pays préconstruits entre ADP et des solutions tierces ou là vous n'avez absolument plus d'investissements et à faire mais plus qu à souscrire à un des connecteurs à pays. Blague. Voilà les alternatives que l'on vous propose donc. Plusieurs éléments à disposition à la Marketplace développeur tool kit. Qui est la mise à disposition effectivement d'un catalogue standard d'API canonique. Catalogue d'API qui est à disposition au niveau mondial donc sur l'ensemble des clients euh de ADP dans le monde et donc l'ensemble de de ces apix sur votre solution peut être effectivement consommée? On parle vraiment d'API et du catalogue standard, l'API canonique parce qu'on n'est pas dans une logique de web services sur mesure, un bon nombre de d'acteurs sur le marché de du H et M de l'abeille à proposer effectivement des web services. Ils sont vraiment sur des développements spécifiques. One shot pour les besoins du client la, la démarche de ADP est bien plus large, on est vraiment sur la mise à disposition d'un catalogue complet qui peut être consommée par l'ensemble des de vos fonctions. C'est ici, donc, à travers le développeur tool kit. Naturellement, l'ouverture de de de la connectivité, de l'infrastructure sécurisée, on est sur un changement complètement disruptif puisque on est sur du cloud dont on est sûr de de l'échange de données de cloud à cloud, donc les aspects de sécurité sont vraiment importants. C'est les échéances de certificat de sécurité avec plusieurs niveaux de filtrage d'accès à vos données. À travers cette infrastructure. Toutes ces un pays à disposition sont naturellement documentés et de manière très très très détaillé. Pour vous donner un ordre d'idée, les, il y a plus d'une centaine de clients aujourd'hui qui ont souscrit développeur et en moyenne ADP passe environ 6h d'assistance auprès des équipes clients de développement. Des ateliers pour vous montrer le degré d'autonomie que que la documentation apporte à nos clients et naturellement, toujours une équipe support dédiée qui est à disposition pour assister. C'est le développeur naturellement sur le choix, il y a plus d'une centaine. D'API, qui est disponible aujourd'hui, qui sont disponibles aujourd'hui sur nos solutions ce catalogue d'API s'enrichit de relisant release donc naturellement il est impératif que en fonction des besoins des cas d'usage que vous souhaitez couvrir à travers les apie. ADP vient vous vous insistez pour choisir les bonnes apia utilisé dans tel cas d'usage, et cetera. Juste à rajouter, vraiment, c'est pour faire un parallèle par rapport aux résultats d'études qu'on a vu qu'on avait précédemment ça rentre vraiment dans cette approche que le que le marché, un petit peu en train de montrer sinon on va dire cette autonomisation de certaines fonctions RH notamment et là on est clairement sur l'intégration dit Ouais on est plus sur ce qu'on a vu précédemment avec les étude de Gartner, les études de mule soft qui expliquait qu'on était sur une intégration personnalisée, le gros avantage du développeur tout kit c'est qu'on est vraiment sur l'intégration DI. Avec du Lapi standard. Et un minimum de support, donc c'est vraiment l'autonomie totale pour créer une intégration entre enfin notre solution ADP et une interface externe. C'est une manière totalement autonome, sans négliger nécessairement le l'assistance et je trouve le parallèle assez intéressant. L'autre oui. L'autre composant remercier Mohamed, l'autre composant qu'on a évoqué sur les connecteurs plug and play, hein. Donc le marketplace développeur tool kit, mise à disposition d'un catalogue d'API et développement des cadres d'interopérabilité dont vous avez besoin? Et puis la marketplace partenaire. Ou là justement, on vient vous proposer un écosystème de solutions tierces pré intégré avec ADP sur la base de ces mêmes à payns. On est vraiment sur une approche standardisée et et mondiale. L'ensemble de ces de ces connecteurs à payer avec des solutions tierces fait l'objet naturellement d'un processus spécifique puisque là, ce sont les éditeurs tiers qui font la démarche de construire avec nous un connecteur. Que vous avez juste à consommer, à se souscrire en fait, donc aucun développement de de côté côté client et donc naturellement on veille sur l'ensemble du processus d'intégration. Euh, c'est, c'est tiers, sont audités 2 fois naturellement donc on garantit effectivement et en certifie 7 hier en tant que partenaire marketplace dun.de vue sécurité. Donc c'est un ensemble de de solutions. À votre disposition pré intégré un écosystème large avec des cas d'usage très large. On a mentionné effectivement la partie talent, mais la vision de la marketplace, c'est de vous offrir un écosystème Ah ième complet et on a mentionné quelques cas d'usage qui qui peuvent être couverts directement à travers le développeur, tout le pied pour vos propres besoins. Mais on est également dans cette même logique, c'est de vous fournir effectivement un écosystème de partenaires pré intégré très large des outils de productivité sur tout ce qui est gestion. Des organigrammes par exemple, des solutions sur les avantages sociaux, des solutions qui seront complètement intégrés. J'ai mentionné les chatbots naturellement. La partie talent Tutsis et connectivité avec, avec des des correcteurs sur laquelle nous travaillons également. Donc là on est vraiment dans une démarche de plug and play et vous avez juste à souscrire à à se connecter. Conclusion, ensuite, on passera aux questions réponses. J'ai vu qu'il y a une personne qui a une question sur sur le chat, euh. Donc, on l'a vu, que l'analytique prend une une ampleur vraiment vraiment importantes, comme tu l'as expliqué tout à l'heure, c'est important d'avoir justement cette fluidité entre les différents systèmes d'information qui sont intégrées. Donc le temps réel dans un dans un écosystème d'entreprise est plus qu'important, ça exonérera celle-ci. Du coup, Haïti supplémentaire ça exonérera de processus Manuel qui peuvent être laborieux pour l'extérieur, âge comme potentiellement pour le, pour le pour light et donc là connectivité RH seule et complètement insuffisant. C'est impératif justement d'opter pour des technologies qui vont permettre une une automatisation de l'intégration entre les différents systèmes d'information. Donc justement permettre de fluidifier l'intégration, ça va aider l'entreprise à focaliser, c'est des retours, les ressources et sur la transformation digitale et non plus sur l'intégration personnalisée entre un système, un système B ou encore rester sur du fichier à plat ou aller sur du web service qui peut être relativement coûteux et qui est vraiment très, très costaud encore pour le coup, est vraiment opter pour une intégration simplifiée, moins coûteuse pour justement anticiper les évolutions du HCM. Parce que voilà, ça permettra justement de ouvrir et d'ajouter. Toutes les applications qui sont nécessaires aux besoins RH de l'entreprise. Donc on a vu aussi les alternatives cadet propose avec le développeur tool kit qui est vraiment ce ce? Cette intégration DIY, why et La Dépêche marketplace partenaire qui est une sorte de App Store quasiment avec des des technologies, enfin des applications qui sont déjà pré intégré au SCRH de ADP pour justement faciliter encore plus la création de cet écosystème l'arrache. Capitulé. N'hésitez pas à télécharger la documentation. En tout cas, les les slayed de cette présentation qui sont disponibles sur votre écran. Vous avez également un White Paper qui porte justement sur le Livre blanc, pardon qui porte sur l'intégration et sur le la manière dont justement de la création d'écosystèmes l'arrache intégré et un petit peu le la, la façon dont dont le HCR Bah elle va évoluer dans le futur. Et n'hésitez pas évidemment si vous avez des questions plus précises sur le développeur tool kit ADP. Marketplace ou l'ADP marketplace partenaire et comment est-ce qu'elle peut aider, justement votre entreprise dans les différentes, dans les différentes initiatives d'intégration? N'hésitez pas à remplir un formulaire de contact sur FR point atp.com. On va également vous Envoyer un email demain avec le replay plus la présentation si jamais vous voulez re visionner où enfin écouter certaines réponses à vos questions, merci beaucoup à toutes et à tous d'avoir participé. Merci beaucoup Thomas de Ta participation également. Merci, merci, merci de votre attention. Et on vous souhaite une excellente journée et merci beaucoup. _1632553338242

Ecosystème ou connectivité RH :
quel futur pour les solutions HCM ? 

Alors que les stratégies d'intégration sont de plus en plus riches et complexes, il convient de se demander quel sera le futur de la connectivité du SIRH dans les prochaines années. 

Entre connectivité et intégration, le choix peut sembler évident, mais demande généralement un processus complexe à mettre en oeuvre, et ce pour de nombreuses raisons. 

Se pose enfin la question de l'intégration, avec le SIRH, de solutions qui ne sont pas naturellement de la responsabilité du service RH. 

Dans ce contexte, la collaboration DSI, DRH devient cruciale, pour une réflexion en profondeur sur les bonnes stratégies à adopter dès maintenant, tout en préparant l'avenir. 

Dans ce webinar, ADP vous proposera d'aborder les points suivants : 

Nos deux experts reviendront sur ces éléments et vous donneront des clés, pour une bonne stratégie d'intégration et de connectivité RH. 

  _1632553338396