Bonjour à tous et bienvenue aujourd'hui, nous allons discuter de icommerce, de livraison et de international organisé par fedex, CE webinaire vous donnera toutes les clés pour optimiser votre système d'expédition et donc pour améliorer l'ensemble de votre expérience client ainsi que l'attachement et là fidélisation à votre marque. Pour en parler, j'ai le plaisir d'être entouré littéralement de 2 experts du sujet. Sandrine Buisson, Bonjour, Bonjour, vous êtes directrice générale de l'activité I Commerce en Europe chez Fedex et à ma gauche Christopher rush, Bonjour, Bonjour, vous êtes responsable de la division e-commerce à marketing chez fedex également. 100% d'activité en plus sur les sites de grandes enseignes physiques en quelques mois seulement, des ventes en ligne qui affichent des hausses de 32% pour dépasser le chiffre phénoménal de 60 milliards euros. Et ce alors que les achats de services connaître connaissent une sévère contraction. On peut dire que 2020 et 2021 ont marqué un tournant dans notre manière de consommer. La question maintenant, c'est de savoir si, à l'instar de ces masques que nous sommes si pressés de tomber, nous allons délaisser. Le digital pour nous presser maintenant qu'ils sont ouverts et on espère ces ouvertures pérennes bien entendu dans les magasins physiques qu'en pensez vous ? Sandrine, non pas du tout. Au contraire. Il faut s'attendre à une progression, voir une ex célération du phénomène et des ventes en ligne. De nouvelles habitudes ont été prises pendant cette période et effectivement elles sont, elles vont, elles vont perdurer. Une étude qui a été menée par Statista pour pour capitale d'ailleurs, montre pendant toute cette période ou il y a une demande exceptionnelle en en matière de de vente en ligne. La satisfaction client est resté stable. Ces ça démontre que toute la chaîne a été au rendez vous et a été très résiliant pour justement que ce soit de la gestion des stocks à la livraison au dernier kilomètre pour pour répondre à cette demande exponentielle. D'autre part, aussi point intéressant, il n'y a pas que les pure Player qui ont été offensifs pendant cette période, les les, les toutes les les enseignes se sont adaptés très très rapidement, parfois en quelques jours, pour mettre à disposition les livraison à domicile. Le Click and collègues les Drive donc cette cette tendance va continuer effectivement encore aujourd'hui, on voit que cette tendance est encouragée par les marques elles-mêmes et la distribution. Qui va réserver ? À ce canal de vente, spécifiquement des stratégies très offensives de de fidélisation ou des de des des, des tactiques de prix aussi très attractif. Uniquement pour des des, des produits qui sont qui sont vendus en ligne. Christopher est ce que vous êtes d'accord avec Sandrine ? Est ce que ce canal va continuer à profiter de de cette hausse ? Ouais non, je suis tout à fait d'accord avec ce que disait. Et là là dessus, je vais juste ajouter quelques chiffres, donc déjà 4 milliards des gens ont fait un achat en Union 2020 donc ça c'est une augmentation de 10% des gens 58% déjà ils disent aussi qu'ils aiment mieux acheter en ligne que acheter dans les magasins donc ça c'est vraiment un changement de mentalité chez les gens et enfin en Europe 78% des gens maintenant. Ils disent en fait, qui vont pas ralentir à faire des achats en ligne après la crise. En fait, ils vont même plus acheter que Van COVID, donc je pense que ce période, cette période, ça a été marquée par 2 phénomènes comme disait Sandrine. Premièrement, c'est cette résilience hum qu'on a vu dans le marché. Les boutiques, elles, ont vu les les portes fermées. Elles attendaient pas. Et s'en sont très vite pivoter vers la vente en ligne. Et là, maintenant que, comme vous avez dit que les portes alors ouvre. Elles sont tous serrés, tous multicanal. Donc, le 2e effet que je vois dans le marché, c'est cet effet de direct to Consumer, donc le dis, tu sais qu'on dit en anglais, donc là je pense que les marques elles se sont rendu compte de tous les bénéfices qu'apportent ce modèle comme non seulement il peut être plus rentable donc les marges sont très intéressantes mais il y a aussi cette idée de de fidélisation et de rapprochement avec le client. Donc ça c'est c'est vraiment une un changement. On va pas arrêter de voir quels sont les secteurs Sandrine qui ont particulièrement bénéficié de cette hausse en France, particulièrement les secteurs de l'artisanat, du luxe, de l'habillement, des articles de sport mais aussi des des produits naturels ont eu un essor assez exceptionnel pendant cette période, mais aussi bon les articles de consommation courante est ce qu'on peut dire que y a un nouveau profil de e-commerçant ? Non, je ne crois pas puisque aujourd'hui toutes les structures, quelle que soit leur taille, leur secteur d'activité, propose un le. Une vente en ligne d'une façon ou d'une autre, les petites structures ont été capable aussi de s'adapter très rapidement et donc ont un accès aux marchés internationaux qui qui est important et intéressant pour eux pour pour accroître leurs ventes et ce qui est notable aussi, c'est que pendant cette période de de de crise. Et selon la Fevad de les ventes internet, des commerces physiques ont progressé 3 fois plus vite que les pure play heures de du commerce. Oui donc on le voit à l'œil. Commerce est un secteur particulièrement dynamique en volume A quelle que soit la taille de des entreprises, il l'est également en innovation. Quelles sont celles, Sandrine, qui vous paraissent particulièrement notable ? Alors, ce qui était intéressant, et notamment suite à l'arrêt du bas de du tourisme. International on a vu un phénomène qui s'appelle le personal chauffeur, donc c'est la possibilité pour 111 touristes virtuel de d'avoir un un personnage chauffeur qui se qui, qui, qui va avoir accès justement au rayon des grands magasins des grandes enseignes boulevard Haussmann, qui va se promener avec une une caméra et donc choisir les articles pour l'acheteur en ligne et le lui expédier à domicile ? Un autre phénomène aussi, c'est le la recherche vocale. Ça, ça permet, selon la formulation vocale justement, de de proposer des options ou des marques différentes d'une recherche classique. Et puis le phénomène du riz commerce, c'est intéressant parce qu'on connaissait le fait d'organiser son son propre recyclage, de revendre ou d'acheter des articles 2nde main sur Internet, mais là, on voit que les ritals deviennent acteurs de leur propre recyclage et donc il propose la reprise. D'article ou la mise en vente d'articles d'occasion. Et c'est un vraiment une tendance notable puisque même les marques de luxe comme Isabel Marant s'y mette. Crise de faire, qu'est ce que vous en pensez ? Vous êtes plutôt, a personal chauffeur ori commerce ? J'ai jamais été personnel donc je pense que je vais choisir le le commerce comme tout le monde j'avais fait pas mal de chats d'occasion en ligne pendant la crise non mais ce sont de de de bons exemples sont le riz mais je pense juste enfin je vais en ajouter. Une que j'aime bien et c'est le Live shopping et ça c'est *** les marques ou les boutiques. Il il prend, il utilise la la puissance qui est réseaux sociaux et il planifie en ligne, en LIVE En direct des ventes aux consommateurs et c'est excellent parce que comme ça la marque, elle peut engager en direct avec sa clientèle et bien sûr bon vous avez produit, vous vous le voyez. Vous avez des enfants ? Un enfant sœur à qui vous faites confiance et à la fin, vous pouvez même acheter en temps réel, donc live shopping c'est plutôt mon truc. On le voit à travers vos exemple. Le canal e-commerce ne cesse de diversifier son offre fedex, emmener l'un des maillons essentiels, Sandrine, que proposez vous à vos clients en termes de solutions de livraison innovantes ? Alors j'ai fait dès que son ONG s'efforcent toujours de répondre aux besoins de nos clients dans ce cadre, I commerce. Donc nos nos clients expéditeurs mais surtout également l'expérience du client destinataire donc de l'acheteur en ligne et C'est pourquoi on va proposer des des. Des solutions qui sont flexibles et personnalisables selon, selon l'option choisie par par l'acheteur en ligne qui va pouvoir gérer ces options de livraison la, la date de livraison, l'heure de livraison, le lieu de livraison tout au long de l'acheminement. De sa commande et également on on a, on a la possibilité d'adapter les options de livraison en fonction des habitudes de livraison d'un pays de destination, par exemple en Asie, notamment à Singapour, les internautes préfèrent être livrés dans des lokerse, qui sont d'ailleurs installés sur leurs lieux. Le travail en Amérique du Nord essentiellement, les gens aiment bien se faire livrer le soir ou le week-end et donc ses options sont disponibles pour ces destinations. La. Ces options de livraison vont vont évoluer dans les prochaines années, grâce notamment aux avancées technologiques. On a un partenariat avec une société qui s'appelle numéro et qui développent des véhicules autonomes, qui livre à heure fixe les centres-villes. Donc effectivement je je laisse Chris ajouter un petit peu à ça sur sur ces avancées technologiques. Ouais c'est c'est certain, une belle innovation FIFA d'accès, enfin moi ce que je vois c'est que le le monde de la science-fiction. C'est de moins en moins en moins la part avec toutes ses livraisons par robot, on a rockshox et puis 1€, ça va bien bien tôt venir chez vous ? Je pense, j'ai j'aimais bien que vous avez aussi évoqué la la puissance de de I acheteur enfin le Power of Beer comme on dit, parce que ça c'est très important. Et nous chez fedex en propose une application qui s'appelle Fedex Delivery Manager et justement ça permet la la gestion de la livraison. Ça c'est présent dans tous les pays en Europe et et souvent par tout le monde. On a aussi lancé récemment. Qui est notre propre produit commerçant, personne dédiée. Mais moi, quand je pense à l'innovation, c'est les robots, mais aussi aussi bon. Le le dernier kilomètre. Et là je vois 2 choses importantes, Premièrement, bon comme vous avez dit, on a testé les grandes donc ça c'est de dans des endroits moins peuplée et ça c'est fantastique pour livrer des vaccins par exemple. Mais l'innovation c'est surtout dans les centres-villes. Et là, chez fedex on avait déjà depuis longtemps les camions électriques, on vient d'ajouter. Notre flotte. Des vélos cargos et ça c'est magnifique. Dans ces petits espaces comme on va à Paris, ils sont agiles et en plus ils sont sans personne car nustrale, donc c'est très bien pour l'environnement et le. Le commerce durable, c'est l'avenir. Merci beaucoup Christopher et merci également à vous Sandrine d'avoir partagé votre vision de l'avenir du ecommerce. Comment renforcer son canal e-commerce ? La question est forcément dans toutes les têtes vu les chiffres de croissance faramineux de ce canal, déjà populaire avant la pandémie, le e-commerce a en effet battu en quelques mois tous les records. Selon statista, les ventes en ligne en 2021 atteindront près de 3000 milliards de dollars, soit 14% de plus qu'en 2020. Que répondre ? Christopher aux personnes qui nous regardent et qui ont l'impression de ne pas avoir saisi toutes les potentialités de ce canal ? Ouais bah déjà je dis que le temps est maintenant hum déjà. Ils nous disent que d'ici 2040 donc c'est pas loin. 95% des vents sera faite en ligne. Donc c'est quasi la totalité du marché et pour commencer c'est pas difficile, il faut y aller doucement. Vous pouvez commencer petit, euh en jetant un coup d'œil sur le le trafic que vous avez déjà comme ça, vous allez mieux connaître votre clientèle actuelle, par exemple, moi en discutant avec des clients belges, souvent bon, on voit bien sûr des clients de la France, du Pays-Bas, de l'Allemagne. Mais il va aussi des clients de la Chine, des États Unis de l'Amérique, l'Amérique du Sud justement parce qu'il vend des produits d'exception qui se trouve pas partout, par exemple nos fameuses boîtes de chocolat et justement ses clients à l'étranger, ils sont, ils sont prêts à à plus payer pour cette voiture chocolat et en plus ils ils vont aussi payer une partie de la livraison donc je pense que la. Le I commerce international, c'est vraiment un endroit où peu d'investissement et peu de temps, ça peut être très rentable et ça peut fournir des retours intéressants. Alors vous parlez de solutions qui nécessitent peu d'investissements, est ce que le plus simple c'est pas de se lancer sur les marketplace ? Ouais ça c'est une bonne question et la réponse comme souvent dans la vie c'est Oui et non. Les marketplace c'est super pour lancer quand vous étiez pouvez aller sur un marketplace. Et lancer votre activité très facilement, mais faites gaffe, il faut pas perdre votre identité est bon. Il y a le grand marketplace que tu me connais mais là où je vois, moi je vois et Sandrine tu vas peut être coeur mais je vois beaucoup d'opportunités, c'est tout, c'est marketplace qui sont plus niche par exemple, chez Fedex on travaille avec un marketing qui ne fait que le mode luxe donc ça c'est excellent parce que on a toutes ces boutiques. Haute gamme. Ils peuvent, ils peuvent facilement lancer la boutique en ligne. Ils ont déjà tout un public qui est là, qui est preneur, qui est prêt à acheter. Et leurs produits et enfin les produits qu'ils vont. Ils vont pas se perdre dans une foule d'autres options un peu plus low cost, donc nous les marketplace oui mais oubliez pas votre marque. Alors Sandrine, concrètement, par quoi commencer pour lancer son activité e-commerce à l'international ? Alors en principe, les les, les commerçants vont commencer par les pays limitrophes, souvent parce que effectivement ils se aperçoivent que leur site est visité. Euh, notamment pour la France. Ce seront des des sites qui sont en français, donc visité par nos voisins francophones en Suisse ou en Belgique. Et puis l'évolution naturelle, c'est d'aller dans l'espace européen et de s'adresser la, de d'agrandir un petit peu plus le la possibilité de vendre sur des marchés frontaliers et les marchés importants du de l'espace européen pour aller au-delà de l'espace. Européen, il faut commencer à traduire les sites E et traduire les pages des sites et. Et il faut aussi faire très attention au fait que les prix que l'on propose inclut les taxes locales ainsi que les droits et taxes pour pour la partie dédouanements donc cette partie là doit être développé. Il existe des logiciels qui, qui qui aide justement à traduire ces ces, ces ces tarifications en temps réel ? Mais c'est un point important. Chris il y a aussi le point des retours qui est important, oui et justement bon, je pense que enfin les les droits et les taxes et les retours, c'est une question de de transparence, c'est ça qui va résoudre la plupart des problèmes. Par exemple, je vais commencer avec les la douane et personne n'aime la Diane von pense que c'est compliqué mais mais en effet c'est c'est assez simple, il faut juste que que il faut juste inclure avec tous vos envois une facture. Qui inclut, qui contient le l'article vendu, le prix, les composants et le provenance et vous êtes en bonne route pour les droits et taxes. C'est un peu la même chose, il y a il y a un rue, il y a 2 options donc soit vous pouvez vous même en tant que web, chapelet doit doit taxes. Votre client ? Ça, c'est plus simple, le client et ça évite des mauvaises surprises. Bon à la porte pendant la livraison, mais là faites gaffe parce que, comme disait Sandrine, il faut bien connaître le marché. Il faut connaître les les taux d'impôts. Il faut connaître dans toutes les charges possibles l'autre option et c'est beaucoup plus simple pour le web cheap, c'est d'envoyer les colis et de passer les charges aux consommateurs. Donc ça c'est vous c'est beaucoup plus facile. Par contre, là aussi, faites attention parce que si vous êtes pas transparent avec le l'acheteur qui peut y avoir les charges, là ça va créer une mauvaise surprise au moment de la livraison et ça on veut pas parce que le prochaine fois ce même consommateur il va aller chercher le produit ailleurs donc c'est juste une question de de transparence dans l'aide au cas par exemple avec les retours on va jusque bon 67% des gens ils vont ils vont aller vérifier votre politique de retour avant d'acheter. Et je rends toi ils disent que si c'est soit disant facile simple ils vont acheter sinon ils vont pas acheter donc ça aussi ça, ça concerne la conversion mais mais encore une fois la transparence ça importe. Sandrine, à quoi doit on être particulièrement vigilant quand on choisit son système d'expédition de transport express ? Alors avant tout, il faut être fidèle à l'univers de l'achat en ligne. Euh, les internautes, les acheteurs en ligne. Utilise ce canal parce que c'est pratique et c'est simple avant tout. Donc il faut choisir un prestataire qui, qui, qui est fiable et qui ne ne va pas susciter de l'inquiétude de la part de l'acheteur quant à la fiabilité ou de de de de de la livraison. Donc ça c'est le premier point. Le 2e c'est que il est important que le prestataire et une couverture suffisante géographique si vous vous adressez effectivement à l'international, il est important d'avoir un prestataire qui est vraiment une. Une envergure globale mondiale et qui soit maître d'œuvre et donc qui qui maîtrise vraiment la totalité de la chaîne de de l'enlèvement à la livraison ? Le point important aussi dans le choix d'un prestataire, c'est de s'assurer de la visibilité de de la livraison et là effectivement la possibilité de choisir ses options de livraison, notamment la possibilité d'en changer en cours de route. C'est important cette traçabilité là aussi et finalement est très important aussi, l'aspect de tranquillité d'esprit, de pouvoir en cas en cas d'imprévu, avoir accès à un service clientèle. Viens nous, aujourd'hui, on préfère les services en ligne pour effectuer des demandes spécifiques. Est-ce qu'il y a d'autres points sur lesquels il faut être vigilant ? Christopher, quand on opte pour un système de livraison plutôt qu'un autre, ouais, je je pense que l'important c'est le travail avec quelqu'un comme comme disait Sandrine qui est fiable, qui peut assurer la pérennité de vos services et qui peut, dans le monde du commerce, arrondir avec vous ? Donc je vais compléter avec 2 petites anecdotes. Je pense que l'année passée, on a vraiment vu. Les bénéfices de notre réseau, par exemple pendant le COVID YAY avait plus de capacité dans le marché et nous, on a reçu en est, on a des beaucoup de clients qui étaient très sensibles à nos 650 avions comme ça. Leurs envois, continuer leur business. Ça vu de la continuité et et comme ça, on, on était fiable et on les a aidé et je pense que bon, surtout quand on dit commerçants dit croissance rapide, donc ça c'est une autre chose. Vous ne voulez pas vous mettre avec un prestataire qui peut pas aller aussi loin aussi vite que vous ? Donc chez fedex, on va par exemple que vous commencez, vous commencez voir vos chiffres augmenter, la solution que vous avez mise en place quand vous avez 3 colis, c'est pas la même que quand vous avez 300 colis, 3000 colis ou même transmis colis. Donc il faut soit soit travailler avec quelqu'un qui est bien à toutes les échelles, soit être capable de de changer facilement. Alors là, vous nous tenter un Christopher aux personnes avec qui nous regardait, qui n'ont pas choisi fedex, est ce que c'est compliqué de changer de prestataire ? Non non. On demande au moment c'est pas des c'est c'est pas compliqué, on on a de la chance parce que bon là là monde de mon technique qui commerce caavanceaumemetempsquelemarcheparexemplenuechezfedexonabiensutintad'applicationahsivousetespetitvouspouvezallersurfedex.com. Vous pouvez commencer rapidement, sinon on a les, les logiciels, on allait et Pierre. Et si vous voulez même on a 37 solution qui sont faites par les 3e partie ou tous les services, fallait que sont intégrés certifiés. Comme ça vous pouvez commencer très vite. Merci beaucoup Christopher, merci beaucoup Sandrine, vos bonnes pratiques pour renforcer votre canal e-commerce seront, j'en suis certaine, très utile à vous qui nous Regardez. Aujourd'hui. Rappelez vous ce film sorti en 2000 seul au monde. Tom Hanks y incarne Chuck Nolan, un cadre de fedex, qui doit acheminer en toute urgence un colis pour la Malaisie à la veille de Noël en route, son avion s'échoue sur une île déserte. Mais tout au long de ses aventures de Robinson, jamais choc n'ouvrira le fameux colis. C'est dire le soin que Fedex attache à la bonne livraison des produits de ses clients. C'est dire aussi le soin que fedex attachent à la réussite de leurs ambitions à l'international. Et c'est justement ce dont nous allons parler maintenant, de comment faire du e-commerce le fer de lance de sa stratégie internationale. Parce que Sandrine, aujourd'hui, grâce au e-commerce, c'est grâce au digital, les portes du consommateur asiatique ou américain d'ailleurs, et où sont beaucoup plus faciles à ouvrir. Oui, effectivement, c'est beaucoup plus facile. Besoin pour une entreprise aujourd'hui d'avoir des des, des stocks, des des entrepôts à destination ou une supply chain très compliqué pour couvrir le monde entier, plus besoin non plus de représentation commerciale ou fiscal, à part pour certains gestions de flux de retour. Finalement c'est beaucoup plus simple via effectivement un site en ligne de de. De s'adresser aux consommateurs du du monde entier. Alors c'est plus facile, mais ce n'est pas pour autant si facile. Comment est-ce que Christopher on peut mettre toutes les chances de son côté pour réussir sa stratégie commerciale internationale ? Ouais, je je pense qu'il faut juste avoir une bonne vision de votre clientèle à l'étranger, donc essayer de localiser le plus possible votre site, par exemple les les descriptions de produit qui a aussi tout ce qui me concerne, le. Paiement donc par exemple aux États Unis. On aime bien la la carte de crédit, tandis qu'en Europe, ici on aime mieux la carte bancaire. Donc il faut juste penser à ce genre de chose. Puis bon il y a les services que que vous allez offrir. L'Express, c'est très important donc déjà 28% des consommateurs. Ils s'attendent à un délai de moins de 20 24h. Mais bon il y a de plus en plus ces services. Économique qui sont demandait non plus, ils sont souvent plus abordables et souvenez-vous que que dans 68% des cas, la livraison gratuite est un must have pour tous ces consommateurs. Mais ces services économiques, comme par exemple notre nouveau Fed ex international, ils sont aussi plus durables parce que c'est un service routier et ça s'appelait. Tu montes par c'est bon les. Les gens globalement veulent travailler plus avec des des entreprises qui pense à l'environnement. Merci beaucoup à Christopher a chez Fedex vous offrez un plus qu'un transport de transport express. Vous êtes un véritable partenaire dans le déploiement et l'exécution des stratégies I commerce international de vos clients. Alors je vais vous proposer un petit jeu, Sandrine, disons que je suis à la tête d'une TPE, je suis très bien ancrée localement. Mais bon, ça ne me suffit pas, j'ai des ambitions un petit peu plus grande. Concrètement, qu'allez vous m'offrir ? Alors justement, on a pour vous accompagner dans dans ses ambitions, un portefeuille de services d'expédition complet et d'envergure internationale. Ce ces services peuvent être, à rapidité variable. Chris le disait, on peut vous proposer de L'Express ou de l'économie au choix de l'internaute ou en fonction des des, des produits que vous commercialisez. Et effectivement, que ce soit des produits compacts, lourd ou léger où volumineux, on a une solution pour tout et sur le monde entier. Sur plus de 220 pays au monde, c'est c'est une offre qui est complétée aussi avec des options de de, de de visibilité et et de flexibilité, notamment pour avec un outil qui s'appelle Félix Delivery Manager, qui permet justement à l'acheteur en ligne de pouvoir gérer ces options de livraison pendant l'acheminement. Du colis d'autre part, pour accompagner une TPE, on va aussi s'inquiéter de son intégration informatique pour pouvoir exploiter les solutions d'expédition de manière rapide et efficace. Et donc là on a des solutions qui sont qui nous sont propres, qu'on peut mettre à disposition de cette société ou bien on peut aussi parler à nos partenaires en a plus de 30 qui sont compatibles avec nos solutions pour mettre en place. Ces ces, ces process de d'expédition et de visibilité des expéditions en ligne. On a également un une suite de de d'outils en ligne qui permettent à nos clients d'avoir une visibilité sur tout ce qui est réglementation locale, sur sur, sur des produits bien spécifiques ou sur les. Les montants de droits et taxes et puis des solutions de retour qui sont simplifiées, facile et efficace. Alors projetons nous maintenant quelques mois plus tard et oui, j'ai eu beaucoup de succès et rapidement je suis maintenant à la tête d'une belle PME. Mon canal e-commerce représente, disons 1/3 de mes ventes mais uniquement en Europe et je veux encore aller plus loin. Comment est ce que vous allez m'accompagner ? Alors justement, c'est pour vous accompagner que on a créé ce service qui s'appelle international connecte plus, qui est un service dédié au canal e-commerce. Donc c'est un service qui est tourné aussi sur l'intercontinental qui vous propose de livrer à jour défini alors pour l'Amérique, c'est entre un et 3 jours pour l'Asie entre 3 et 5 jours, des voilà à des prix excessivement attractifs aussi pour le e-commerce, donc. Ce service intègre également une personnalisation des options de livraison et puis la capacité de suivi mais aussi l'expertise de fedex. En matière de dédouanement, c'est, on a plus de 240 liaisons qui sont disponibles en falc. Pays aujourd'hui et donc cette ce, ces liaisons et c'est ce service, viendra vraiment soutenir le développement de de de cette société sur sur le le grand export. Merci beaucoup hein ? Sandrine, on le voit, le monde est vraiment à portée de main. Merci également à vous à Christopher, vos éclairages ont su, j'en suis sûr vous convaincre. Vous qui nous Regardez d'attaquer l'international. Et au-delà même de l'Europe. Toutes les marques ont une obsession, se démarquer. Alors elles conçoivent les plus beaux ou les plus utiles produits qui soient, elles soignent leur image sur les réseaux sociaux, elles investissent en masse dans des campagnes de communication, elles réfléchissent à un parcours client sans couture, à une omnicanal it parfaite. Sans oublier le coup final, la livraison. Car c'est souvent cette étape qui est ultime en terme de ressenti global de l'expérience d'achat. Comment, dans ces conditions, faire de la livraison un axe ? De différenciation et pour commencer, Christopher rappelez nous comment est ce que la livraison influe sur l'expérience d'achat ? Bah déjà, rendez vous compte que la livraison est souvent le seul contact physique entre la marque et et l'acheteur. Donc il faut impérativement qu'elle soit faite de manière professionnelle, qu'elle soit fait attendre qu'elle soit faite de manière prévisible comme ça. La livraison ça reflète les valeurs de la marque. Et ça, c'est important. Puis bon, il y a les détails qui peuvent tout changer. Par exemple, un packaging avec un browning unique, un packaging durable, des choses comme ça, tout ça, ça fonctionne ensemble, justement pour renforcer la fidélisation est bon les chiffres. Il indique aussi 88 98 excusez-moi port sont des gens ils disent que la livraison a un impact direct sur la. Fidélisation et bon 84. Ils disent qu'il va, ils vont pas racheter chez un un commerçant qu'on a livraison est jugée mauvaise donc ouais c'est c'est super important d'avoir une bonne livraison oui on le voit donc c'est un point vraiment primordial de l'ensemble du parcours client, comment Sandrine transmettre via la livraison votre univers de marque ? Comment est-ce que les personnes qui nous regardent, elles peuvent imaginer un service de livraison ? Donc, jusqu'au dernier kilomètre, qui va vraiment refléter leur ADN. Justement, l'acheteur en ligne fait une association entre le produit qu'il reçoit et la façon dont il le reçoit. Donc c'est effectivement comme le disait Criss, le livreur est l'ambassadeur de la marque et effectivement il il c'est vraiment important d'associer en fait à son produit un service de livraison haut de gamme. La personnalisation, la personnalisation de la livraison alors, c'est important, notamment de de de de porter attention, comme le disait Christ à la qualité de l'emballage, à la personnalisation aussi sur l'emballage ou sur l'étiquetage et l'attention particulière d'un livreur fait parfois la différence en fonction des pays visés. Est ce qu'on va choisir ou est ce qu'on va préférer un système de livraison plutôt qu'un autre ? Oui, effectivement, tout tout. Les pays ont ont développé des préférences en matière de livraison sur la France et l'Europe en général. On va privilégier la livraison à domicile avec de plus en plus un développement de pointe. Proximité du point relais et effectivement la possibilité de livrer un point relais si la tentative de livraison à domicile a échoué sur Singapour, sur les. Sur l'Asie, il y a eu un développement important. D'un système de lock heures ce sont donc des boîtes qui sont mises à disposition des employés, des entreprises en général, puisque elles sont situées sur le lieu de travail. Et effectivement les, les les. Les internautes préfèrent recevoir leur leur livraison de cette manière là, en Amérique du Nord, les possibilités sont tellement étendues, tellement avancé aussi que finalement le le l'acheteur en ligne peut opter une livraison tard le soir ou le week-end. Et effectivement. Il y a des points relais dans dans vraiment quasiment partout en Amérique aujourd'hui, donc ce sont des pionniers en Amérique et en Asie, donc on imagine que c'est ce ça va se développer de cette façon en Europe également. Alors toutes les marques, tous les RIP. Taylor recherche la fidélisation parce que on on donne, on met beaucoup d'argent sur la conquête, encore faut il fidéliser et justement Christopher, comment bien choisir son prestataire, sur quel point doit on être ? Particulièrement vigilant. Ouais. Bien sûr, il y a, il y a la fiabilité, enfin le le fait de livrer à ton par exemple. Mais mais là, ce que je vois, ce qui est très important, et Sandrine c'est un bon exemple. Déjà, c'est le savoir-faire. Quand j'écoute Sandrine, c'est quoi connaissent aussi bien le marché en France que les habitudes en Asie, en Amérique du Nord, au Canada, partout dans le monde. Je suis tout simplement. Étonner et ça, c'est, c'est juste une base de connaissances qui se trouve pas partout, donc je pense qu'il faut enfin quand quand vous voulez attaquer un marché global, bon il faut un prestataire qui a des connaissances globaux, alors Sandrine, pourquoi dans ces conditions choisir fedex si vous avez des ambitions de développement de vos ventes en ligne à l'international ? Alors effectivement, il faut choisir fedex. Si vous cherchez un partenaire fiable. Un partenaire qui est capable de vous accompagner en local comme à l'autre bout du monde et pendant toutes les périodes de l'année, quand les périodes sont calmes. Mais quand vous arrivez dans des périodes saisonnières de pic d'activité. Merci beaucoup Sandrine. Merci également à vous à Christopher d'avoir répondu à mes questions et plus largement, d'avoir donné vos conseils pour faire de la livraison un axe de différenciation. Vous désirez en savoir davantage ? Vous cherchez des réponses supplémentaires ? Sandrine Buisson et Christophe Roge se tiennent à votre disposition, ainsi que toutes les équipes de fedex. N'hésitez pas à les contacter via le site internet ou via les LinkedIn respectifs de Sandrine Buisson et de Christophe Rouge. _1634906900330

Découvrez de nouvelles opportunités de croissance et obtenez des conseils pour développer votre activité e-commerce.

Rejoignez nos experts, Sandrine Buisson, Directrice Générale de l’activité e-commerce et Christopher Hodge, Responsable de la division Marketing Solutions Design e-commerce, aux côtés d’Eloïse Cohen, Journaliste et Rédactrice en Chef de "Marketing Magazine" et du site web "Emarketing.fr."

Les principaux thèmes :

 

Pour programmer votre participation au webinaire, il vous suffit de remplir ce court formulaire.

Ce webinaire est en français. Nous mettons également à votre disposition un document qui résume les sujets abordés.

 

Si vous ne pouvez pas regarder le webinaire en direct, vous pouvez toujours vous inscrire et le visionner à la demande, au moment qui vous conviendra le mieux.

 

Les intervenants
Sandrine Buisson
Sandrine Buisson
Directrice Générale de l’activité e-commerce en France
FedEx Express
 
Christopher Hodge
Christopher Hodge
Responsable de la division Marketing Solutions Design E-commerce
FedEx Express
 
Eloïse Cohen
Eloïse Cohen
Journaliste et Rédactrice en Chef
Marketing Magazine et Emarketing.fr
 
_1634906900485